"L'Inaccusée"

Pièce pour salles de conférence et/où Espaces Réduits

thémis.jpg

En juin 2016, l'école buissonnière a proposé à Marie Mercadal une Carte Blanche sur le thème "Y-a-il un progrès en matière de justice ?". 
Suite à la représentation, on nous a fait quelques propositions ..
Ainsi est née "L'INACcUSéE" ...

bilkiss.jpg

Une pièce de cirque pouvant se diffuser en 2 format:
- Un format pour les Espaces non-dédiées: Salle de Classe, de conférences, bibliothèques, médiathèques, hôpitaux, prisons.. Tout les espaces qui se destinent à la réflèctions (sans besoin d'éclairage, juste de l'obscurité, tout se fait au vidéo projecteur). Totalement Autonome.

- Un format Salle, grand et petit Théâtre .. Avec une possibilité de venir avec notre matèriel lumière.

Les deux formules sont suivies par un temps de bord de scène, ouvrant le dialogue et l'échange avec le public.

L'Inaccusée est une pièce en plusieurs tableaux, ponctués d'une présence d'un conférencier, de jeux de Theâtre Forum (que nous pouvons mettre en place) où d'autres propositions pouvant se définir en fonction des contextes.

Les paroles portées proviennent d'auteurs qui écrivent avec grace (dans) le chaos. Elles sont librement enrichies par les textes de l'Orient Littéraire et les citations de Voltaire, de Paul Farmer et de Charles Dantzig.
Une troisième partie s'est dernièrement créée autour des nos recherches au sujet de la Charte du Mendée. Celle-ci inclue nos propres prises de vues réalisées au Burkina Faso.

- La première partie questione la justice internationale, évoque une femme Iranienne accusée au tribunal de différents délits. Nous parle de la place de la femme, intéroge la religion, tout en ayant une mise en situation forte dans laquelle le public ne peut s'empécher de plonger.

- La deuxième partie, est sous forme de conte aérien, elle restitue la Charte du Mendée dans son contexte historique et retrace la beautée de la tradition Orale et des valeurs humaines véhiculées par la charte comme une première déclaration des droits de l'homme. Elle propose  des interview de Griots, tout en restituant l'actualité de l'Afrique de l'ouest, du Burkina Faso et du mali.

- La dernière partie, nous amène en France. Thémis est incarné sous forme de juge, un personnage dansant. Bouleversante et bouleversée elle balance dans ce monde dans lequel il est difficile de trancher. Sur un texte de Lamia el Saad elle se noie sous des masses de papiers blancs, pour nous confier par la suite un très beau texte de Salah Stécié.

A la croisée de plusieurs cultures, ce spectacle cherche à ouvrir des réflexions sur notre siècle. Il integre des éléments de projections, des habillages scéniques incisifs, tout en portant un propos actuel et une forte dimension esthétique et intellectuelle.

charte du mendée.jpg
charte du Mendée.jpg
à deux.jpg
salah.jpg
thémis autruche.jpg

Un grand merci à François Fenher pour nous avoir accompagné dans la mise en scène de la partie sur la Charte du Mendée.

Un grand merci au centre Montsarrat de Carcassonne et à la Grainerie pour l’accompagnement à la création.

Un grand merci à Maria Delmar, à Idrissa Idriga, à Moussa Petit Sergent, Hypolyte Kenga, aux griots de Bobo Dioulasso pour leurs participations.

Technique et Créations:
Marie Mercadal 06 88 31 46 38
Morgane Leseur 06 19 16 12 15
Virginie Raba: 06 61 82 47 52

Dates Passées présentes et à Venir:
-Le 8 juin, Générale et discutions devant les adolescents du centre Montsarrat (Carcassonne)
- Le 9 juin au centre Météo France de Toulouse dans le cadre "des découvrades"
- Le 8 octobre à  l'Agora de Midi-Pyrénée Cop Dev
-  Le 10 décembre au Jardin d'Acclimatation de Paris pour la Journée internationale de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme et les 60 ans des Amis de L'Unesco
- Le 6 et 7 novembre à La Grainerie de Toulouse accompagné des reflections d'Eric Lowen (philosophe-conférencier)
- Le 17/18/19 novembre dans le cadre du festival des Solidarités dans l'Aude
- le 21 novembre: Représentation dans une salle de classe au collège de Bagatelle (31) dans le cadre du projet Escale à Stendhal
- Du 16 au 26 avril: Résidence avec François Fenher, Virginie Raba au Chai de Capendu. Accompagnés par Moussa Petit Sergent et Hypolite Kenga pour la création au sujet de la Charte du Mendée.
- 26 Avril: Représentation au Chai de Capendu en première partie de Moussa Petit Sergent
-27 Avril: Représentation au centre social Montsarrat

                                Photos: Romain Figorito

Quelques articles :

 Novembre 2017

Novembre 2017