29357119_1602114736502219_8360882736268836864_o.jpg

D’un Sud à L’autre
2017-2020

Projet d’accompagnement à l’émancipation des femmes du Sud de l’île de Madagascar
Cirque // danse // Slam

Année 2017, la classe cirque de l’ong bel avenir sur son nouveau trapèze financé par Aude Tiers Monde en soutien au projet d’Un Sud à l’Autre ..

Année 2017, la classe cirque de l’ong bel avenir sur son nouveau trapèze financé par Aude Tiers Monde en soutien au projet d’Un Sud à l’Autre ..

Année 2018, la création dirigée par Marie Mercadal sur le thème des grossesses précoces

Année 2018, la création dirigée par Marie Mercadal sur le thème des grossesses précoces

Après des échanges d'expérience et de pratiques, et ayant identifié des complémentarités et convergences d'actions, Cirk’oblique (Carcassonne) et Terres en Mêlées (Toulouse), membres du réseau Occitanie coopération, ont décidé de mutualiser leurs ressources et savoir-faire au service d'un projet innovant visant l'accompagnement à l'émancipation des femmes du sud de Madagascar par la complémentarité de leurs outils. En juin 2017, Marie Mercadal via le Cirk’Oblique partent ensemble pour un premier mois d’intervention liant des représentations de “Comme une goutte d’eau dans un sac à main” dans des espaces culturels repérés, des cartes blanches In SItu dans des espaces hors normes pouvant touchés un très large public ainsi que des temps de mise en scène et d’apprentissages.
Cette première étape nous a permis de nous fédérer a de différents acteurs locaux tel que l’Ong Bel Avenir et les Aléas des possibles.


En mars 2018, un second temps d’action se met en place dans le cadre d’une tournée plus élargie de Marie Mercadal soutenu par l’IF Toulouse sur le continent Africain. L’objectif de cette deuxième année étant de continuer les interventions autour de l’aérien et de l’accompagnement à des femmes à l’ong bel avenir, et la rencontre avec des artistes locales pour la création d’une carte blanche avec l’aliance Française.
Celle-ci a abouti sur la création d’un spectacle sur le thême des grossesses précoces, et sur une création danse-vidéo et slam avec 2 artistes du chant et du Slam.

Suite à ce dernier mois d’interventions, les actions sont maintenues et mises en place à distances afin de continuer l’accompagnement des jeunes filles pour leurs developpement. Gràce à la présence active de l’aliance Française dans le projet, une formation en danse et cirque est mise en place au Vakok’art tout au long de l’année. Les formateur Ismael Herimanpihonona (cirque) et Andriana Edouard Tabasa (danse contemporaine) mettent en oeuvre des temps d’apprentissages. Les jeunes filles sont aussi orientées et accompagnées pour des présentations de recherches au public. La prochaine sera le 8 mars dans le cadre de la journée de la femme proposée par l’aliance Française.
Par le biais de la compagnie et des acteurs locaux, les jeunes filles sont aussi tutorées pour le montage de leur compagnie et association qui vise à ce qu’elles puissent travailler par la suite avec leurs arts, ainsi qu’a réaliser des actions pour l’émancipation des femmes à Madagascar.

Etape de recherche au Vakok’Art 2018

Etape de recherche au Vakok’Art 2018

La prochaine étape du projet sera entre le 1er et 14 juillet, et fera l’objet d'une mise en scène de Marie Mercadal pour une représentation à l’aliance Française afin de préparer une création que nous espèrons jouer dans la capitale en 2020.
Elle va profiter de ce retour sur l’île pour intervenir à Antanarive pour les artistes des aléas des possibles.

Pour la mise en place de ce projet la compagnie a le soutien de la region Occitanie, du département de l’Aude, de Aude Tiers Monde, de l’Institut Français Paris et de la mairie de Toulouse.
Nous remercions de tout coeur nos partenaires.